Puyréaux

Aller sur le site de la communauté de communes
Rubriques > Histoire de Puyréaux

Histoire de Puyréaux

Puyréaux est une commune du sud-ouest de la France, située dans le département de la Charente (région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes).

Les habitants sont les Podio-Régaliens et les Podio-Régaliennes.

Les formes anciennes sont Podie Regalis en 1101-1136, Podio Reau en 1147 (forme occitane latinisée), Montis Regalis.

L’origine du nom de Puyréaux remonte au latin podium regalis qui signifie « colline du roi », en passant par le roman peu reau (ou real). Les « regalia » étaient les biens qui avaient été concédés par le roi à des églises ou des abbayes, d’où cette autre explication . Les composés avec « Puy » sont très nombreux en Charente.

Au XVIIIe siècle, la carte de Cassini indique Peuriot, francisation de peu reau, qui sera orthographié Puireau à la création de la commune en 1793, puis Puireaux en 1801, avant d’avoir l’orthographe actuelle Puyréaux.

Selon Tourtoulon et Terracher, le Châtelard se trouvait encore au XIXe siècle dans la partie occitane de la Charente qui en occupe aujourd’hui le tiers oriental.

L’ancienneté de l’occupation humaine est attestée par la présence d’un dolmen (la Pierre Levée, détruit au XIXe siècle pour servir de matériau à des routes et d’une nécropole de l’âge du fer.

e7e4a718a05059fd275a15ee1b142972

Cette vaste nécropole avait été repérée lors des prospections aériennes pendant l’été 2004, au Châtelard, et après des études préliminaires, les premières fouilles ont eu lieu en 2008. Le document édité par le conseil général de la Charente nous précise « Ce site pourrait en effet éclairer d’un jour nouveau les pratiques sépulcrales des populations locales de l’âge du fer dans une région où elles restent encore mal connues ».

Toujours vers le Châtelard, des vestiges de villa romaine ont été trouvés : colonnes, marbre, fragments de mosaïques, mais aussi à Pérignac (entre Mansle et Puyréaux).

 

Sous l’Ancien Régime, Puyréaux dépendait de la châtellenie de Mansle, en Angoumois. Puygelier et le Châtelard étaient deux fiefs de la paroisse.

Au XVIIe siècle, la famille de Chamborant étaient seigneurs de Puygelier.

Au XVIIIe siècle, Marie Valleteau épousa Roch Benoist, seigneur de Saint-Ciers, la Grenouillère et la Boissière. Elle habitait avec lui en 1718 au Châtelard.

Dans la seconde moitié du XIXe siècle, une exploitation agricole modèle avait été fondée par Eugène de Thiac, maire et conseiller général, au château de Puyréaux.

Pendant la première moitié du XXe siècle, la commune était desservie par la petite ligne ferroviaire d’intérêt local à voie métrique des Chemins de fer économiques des Charentes allant de Saint-Angeau à Segonzac, et qui passait par Mansle et Rouillac.

220px-Puyreaux_gare

L’ancienne gare du petit Mairat.

 

  • 2015-2019 © Puyréaux | 16230 – Communauté de commune Coeur de Charente

  • Se connecter